Instagram, nouvel eldorado du luxe ?

1 septembre 2015

Instagram

A l’heure où le visual web ajoute des boutons « acheter » à ses applications, les marques de luxe ne doivent pas rater le bel avantage commercial que leur offre Instagram. Et transformer chaque photo… en vente(s).

Linkfluence, le spécialiste de l’analyse des conversations sur Internet, vient de publier une étude sur les conversations autour du luxe sur Instagram. Que retenir de cette enquête ? Avec 2,6 millions d’images postées tous les mois, l’audience pour le luxe y arrive en deuxième position après le food (4 millions) et devant le foot (1 million). Dans ce domaine, Instagram exerce désormais plus d’influence que les blogueurs spécialisés et les médias.

Mais de quel luxe parle-t-on ? La joaillerie-horlogerie se taille la part du lion (44 %) devant les chaussures (36 %), la maroquinerie (15 %) et les vêtements (5 %). Quant aux marques les plus postées, elles se nomment Channel, Vuitton, Dior, Prada, Hermès, Gucci.

Alors faut-il transformer toutes ces photos en autant de liens vers les sites de vente des marques ? Absolument, selon Linkfluence ! Et ce d’autant plus que ce sont leurs propres images qui génèrent le plus de viralité. Trois raisons majeures : profiter de l’effet vitrine gratuite, éliminer les risques de vente sauvage et de contrefaçon et évaluer le rendement des stars porte-manteaux. Mais attention à l’effet trompe-l’œil : « Instagram n’est pas le reflet exact de la consommation du luxe mais un moyen d’amplifier l’intérêt de ses achats ostentatoires en les exposant à des millions d’internautes, et plus seulement à ses amis », conclut Linkfluence.