Le livre blanc en question et en pratique

17 juillet 2014
Pauline

La formule est éprouvée, mais le vent actuel de l’Inbound Marketing donne un second souffle au livre-blanc. 

Face à cette émergence de consommateurs toujours plus exigeants, informés et critiques, le livre- blanc est non seulement une réponse, mais il devient de facto un chaînon immanquable dans votre stratégie de contenu Web.

Un triple but !

La rédaction et la mise à disposition d’un livre-blanc poursuit clairement trois objectifs marketing :

1. Afficher et démontrer votre expertise
2. Générer des leads
3. Acquérir de nouveaux clients

L’ouvrage s’adresse donc à un public tantôt averti, tantôt novice sur le sujet que vous abordez. Dans tous les cas, il vise des prospects susceptibles de se convertir aux services et/ou produits que vous proposez.

Les bonnes pratiques éditoriales

Sans nul doute, la rédaction d’un livre-blanc est un exercice relativement ardu et subtil à la fois. Tant dans la tonalité qu’à travers la mise en page, ce document de référence doit apparaître objectif, pertinent et  nuancé pour être d’autant plus persuasif. Vous devez donc trouver le meilleur équilibre entre neutralité, publicité et brièveté. Voici quelques pistes :

L’édition

  • Un édito ; pour présenter la thématique et votre légitimité à l’aborder.
  • Des titres accrocheurs ; vos lecteurs doivent comprendre l’intérêt de télécharger et consulter votre livre.
  • Une structure ; par souci de cohérence et de lisibilité à l’égard de vos prospects.
  • Des chiffres ; montrez que vous êtes au fait des dernières tendances de votre secteur, sans en omettre les sources bien évidemment.
  • Des références concrètes ; avis d’experts, commentaires clients, études de cas, témoignages,  et citations doivent corroborer votre propos.
  • Des illustrations ; pour simplifier la compréhension de notions plus complexes, car une image vaudra toujours mieux qu’un long discours.
  • Un résumé ; vous pouvez rappeler sous la forme d’une conclusion les infos essentielles à retenir.
  • Enfin, parce que les livres-blancs circulent, n’oubliez pas de présenter votre entreprise ou, au moins, d’en mentionner les coordonnées.

La diffusion

Deux cas de figure pour deux approches différentes existent. Soit vous cherchez à consolider votre e-réputation, et vous mettez alors votre livre-blanc à disposition sur votre site Web, via les réseaux sociaux ou encore votre newsletter.

Soit votre projet est purement commercial, et mieux vaut dans ce cas, proposer votre livre-blanc en téléchargement depuis un formulaire de contact, ceci pour capter un maximum d’informations sur vos prospects.

Pérennité et durabilité

Et ce n’est pas tout, puisque la création et la diffusion d’un livre-blanc s’inscrivent directement dans une stratégie d’Inbound Marketing, vos actions de conversion et de fidélisation doivent elles aussi se murer autour d’un programme de relance et de suivi de vos contacts.

Découvrez les livres-blancs réalisés par NewsMaster pour PhotoGalerie sur http://blog.photogalerie.com/livre-blanc