Prendre l’amateur de contenus par la main

26 avril 2017

Le Native Advertising a pris de l’essor… tout comme le Content Discovery, la recommandation de contenus sur des sites de confiance et correspondant aux intérêts des internautes.

Le Content Discovery, comme son nom l’indique, c’est l’art de la découverte de contenus. Sous des articles en ligne, d’autres liens s’affichent pour permettre à l’internaute de voyager sur d’autres articles et d’autres sites et ce, sans fin tant que vous parvenez à maintenir son intérêt de lecture.

Jusqu’à il y a peu, le Content Discovery avait mauvaise presse à cause de la piètre qualité des contenus liés… ou de la piètre qualité des sites que les internautes consultaient… Car aujourd’hui, des plateformes comme Taboola et Outbrain ont mis la barre très haut dans la qualité des contenus diffusés mais aussi des plateformes de diffusion. L’objectif étant de délivrer régulièrement des contenus liés aux centres d’intérêts des internautes.

Il ne suffit pas de créer du contenu, il faut le diffuser
Vous aurez beau créer le meilleur contenu du monde, si personne ne sait qu’il existe ou le consulte, vos efforts tombent à l’eau. Combiné à du native advertising, le contenu peut être encore amplifié par le Content Discovery. Ce dernier permet ainsi de toucher des audiences engagées et de booster le trafic des sites, peu importe la plateforme (smartphone, tablette, desktop) d’utilisation de l’internaute. C’est vite dit comme cela, mais il y a toute une technologie et des partenariats de grande envergure derrière cette diffusion. Taboola se targue ainsi d’être « la plus grande plateforme de découverte de contenu au monde » alors qu’Outbrain, de son côté, a un reach de 500 millions d’utilisateurs uniques et de 200 milliards de recommandations proposées… mensuellement !

Un targeting précis
L’un des points forts du Content Discovery est qu’il permet également un targeting et un retargeting de plus en plus précis. Chez Outbrain par exemple, un modèle d’identification a été développé pour identifier les intérêts des surfeurs. Pour chaque utilisateur, un profil unique sera ainsi créé pour savoir si Jean-Michel s’intéresse plutôt à la chasse, aux voyages, au football ou à la poésie. C’est donc cette identification qui permettra la diffusion de contenu à une personne déjà intéressé par le sujet et au moment le plus opportun pour lui. Le taux de clic n’en sera que plus conséquent et le contenu sera ainsi lu par le public cible.