Quel site Web pour vos mobinautes ?

15 juillet 2014
Pauline

Vu le boom sans précédent des ventes de smartphones et autres tablettes, il devient plus que nécessaire de tenir compte de cette nouvelle source de trafic : les mobinautes. Plusieurs alternatives s’offrent à vous pour intégrer au mieux ces nouveaux internautes dans votre stratégie digitale : le site mobile, l’application mobile et le Responsive Web Design

La première solution consiste à éditer un second site Web en l’hébergeant sous un domaine alternatif : le sous-domaine. Grosso modo, le visiteur est redirigé vers une version spécifiquement  mobilede votre site Internet. Seul bémol, des investissements et des efforts supplémentaires sont à prévoir pour la maintenance dudit site mobile.

Seconde solution et non des moindres, l’application mobile, certes plus ou moins onéreuse, mais dont l’interface (si tant est qu’elle est bien pensée) garantit un confort et une facilité d’utilisationidéale.

Enfin, le Responsive Web Design revient à concevoir un seul site Web qui comporte donc des URL uniques pour chaque page; les éléments statiques et dynamiques de votre site Internet-tels que les carrousels ou la barre de navigation- apparaîtront alors différemment suivant la taille d’écran du terminal. Une réserve pour ce dispositif ? Ne pas craindre d’aller mettre ses mains dans le cambouis du code et des CSS !

Responsive Content First 

Hélas, hélas… et c’est bien la raison pour laquelle je n’y arrive que maintenant, la place accordée au contenu dans les projets Web est encore trop souvent omise, voire négligée. La navigation sur mobile n’est pas seulement une question d’écran ou de design, mais aussi et surtout d’éditorial. Par conséquent, il vous faut penser Responsive Content avant même Responsive Design. De fait, qui demanderait à un architecte de concevoir une habitation sans en spécifier les pièces et leur nombre ?

La première étape consiste donc  à inventorier tous les éléments qui doivent figurer sur les pages de votre site Web, et ce même si le contenu est encore inexistant. En principe, une page Web correspond à une action (Ex : « Voir plus, ajouter au panier, commander, confirmer, payer »). Dans cette même logique, identifiez quels contenus (fiches-produit, actualités, articles de blog, etc.) devraient apparaître sur quelles pages de votre site; c’est l’occasion d’ailleurs d’éliminer les pages 404 et autres inutilités du style.

Dernières recos

L’iconographie : évitez les images .JPEG, mais optez plutôt pour des formats plus légers et s’adaptant à toutes les tailles.

La densité du texte : concision, clarté et précision sont les maîtres-mots en rédaction Web.

L’éditorialisation : phase cruciale- mais continue-où vous devez hiérarchiser et structurer vos contenus.

Bref, il n’y a pas une méthode moins valable qu’une autre ; même notre ami Google ne semble pas avoir de réelles préférences en la matière puisque une fois encore CONTENT is KING !