NL - FR

Invent

Content marketing - NewsMaster

Comment s’appelle encore ce client ?

A quand remonte votre dernier contact avec l’ensemble de vos clients ?
A trop longtemps, diriez-vous ! Pour vous éviter ce genre de regret, une stratégie de content marketing intégrée à une newsletter de fidélisation offre de réels atouts.

Vous établissez un contact permanent avec vos clients
L’objectif de la newsletter est d’établir un lien fort par le biais d’une information ciblée et immédiatement utile à vos publics. La réussite de cette stratégie repose sur un envoi régulier d’un contenu rédactionnel fort pour garder un intérêt élevé.

Vous fidélisez avec un contenu attractif
La fidélisation ne se gagne que par l’intérêt que l’on porte à son client. A chaque parution, votre lecteur doit être certain qu’il trouvera un contenu qui le concerne. Cela signifie un contenu qui le touche dans son quotidien plutôt qu’une énième présentation de vos propres produits. Plutôt qu’une newsletter commerciale ou promotionnelle, il s’agit de construire un véritable magazine électronique, à votre image, mais tourné vers vos clients.

Vous obtenez des résultats immédiats
Qui a ouvert la newsletter ? Qu’ont lu les lecteurs ? Combien de fois sont-ils revenus lire un article ? Quelle information a eu le plus de succès ? L’édition électronique est l’outil idéal pour connaître l’impact d’une communication dans les heures qui suivent sa diffusion. Entre chaque parution, l’analyse de ce rapport permet d’ajuster le contenu de votre newsletter pour coller au mieux aux attentes.

Vous facilitez le travail de vos commerciaux
Une newsletter est une carte de visite unique. Elle rappelle à vos lecteurs que vous êtes non seulement actif mais également proche de leurs préoccupations. En créant un contenu de qualité, vous développez une véritable relation de proximité.

Enfin, l’ajout d’une information commerciale séparée du contenu sous forme de CTA (Call To Action) permettra de suivre votre prospect et de mieux connaître ses besoins. Et chaque clic sur un CTA permettra de déclencher l’envoi d’autres informations par mail, plus pointues et immédiatement utiles pour le prospect… comme pour le commercial qui pourra ainsi se concentrer sur les clients potentiels les plus motivés.


Gmail ne tuera pas le content marketing !

 

Gmail a changé. Depuis cet été, l Dans les boîtes mail, des onglets ont fait leur apparition : « Principale », « Réseaux sociaux » et « Promotion ». Au grand dam des marketeurs qui craignent de voir chuter l’audience de leurs newsletters. A tort…

Trier les e-mails pour séparer les courriels promotionnels, ceux issus des médias sociaux pour ne garder dans sa boîte « principale » que les messages personnels. Bienvenue dans la nouvelle interface Gmail ! Une interface qui fait le boulot de tri… à la place de l’abonné ! Comment ? En identifiant tout simplement l’expéditeur et le type de contenu, comme Google le faisait déjà pour déterminer si un mail devait tomber dans le filtre anti-spam. Mais aussi en repérant les messages envoyés depuis un service d’envoi automatique, ceux affublés d’un lien de désinscription ou encore envoyé (trop) régulièrement (au moins tous les trois jours).

Dans ce nouveau système, tout message jugé de moindre importance disparaît donc de la boîte principale. Les marketeurs font grise mine. Redoutant que leurs messages n’atteignent plus leurs cibles, paniquant à l’idée que la boîte « Promotion » soit expurgée sans même un coup d’œil. Bref, de devenir invisible.

Il est pourtant possible d’éviter cela. La première chose à faire est d’avertir vos clients pour qu’ils fassent en sorte que vos messages promotionnels tombent à nouveau dans leur boîte « principale » de Gmail. C’est cette mécanique que NewsMaster a proposée pour ses clients:

1. Trier ses bases de données et identifier les utilisateurs Gmail.
2. Vérifier le taux d’ouverture des derniers messages envoyés.
3. Elaborer une communication ciblée expliquant au client/prospect comment procéder pour faire passer de manière définitive vos communications de la boîte « Promotion » à la boîte « Principale ».
4. Pour un résultat maximum, diffuser cette information via divers canaux : par mail mais aussi via votre site Web et même par courrier postal !
5. Informer chaque nouvel inscrit à vos newsletters que s’il utilise Gmail, il trouvera votre premier message dans l’onglet « Promotion ».

Rien n’est donc perdu ! Surtout si le contenu de vos messages est pertinent, qu’il offre autre chose que de la publicité pure et qu’il favorise l’engagement. Dans ce cas, un abonné à votre newsletter continuera à vous lire quel que soit l’onglet dans lequel tombe votre message. Soit il fera en effet passer vos communications dans sa boîte principale, soit il les laissera arriver dans sa boîte Promo mais continuera malgré tout à y jeter un œil parce qu’il saura qu’il trouvera toujours quelque chose qui l’intéresse dans vos mails.


Quand le content marketing transforme la marque en média

On ne compte plus les initiatives en ce sens. Les marques sont devenues des médias et les médias sont devenus des marques !

Aujourd’hui, le site de The Coca-Cola Company a été transformé en un magazine en ligne. Chez American Express, l’OpenForum dispense des informations pour les entreprises au même titre qu’un magazine business. Four Seasons a un site culinaire, KLM édite un guide de voyage interactif…. Quant au site de Red Bull, il est devenu l’une des références en matière d’info sur les sports extrêmes. Bref, pour se faire aimer, les marques ont compris que de bonnes histoires ou de bonnes infos étaient plus efficaces que des pubs ou des brochures qui vantent les atouts de leurs produits. Et pour tirer parti d’un bon contenu, pas besoin de millions d’euros. Il est possible de devenir éditeur de contenus à faible coût. Tout en empiétant sur le territoire des médias traditionnels…

Des médias qui finissent par utiliser les techniques commerciales des marques pour se démarquer les uns des autres mais aussi concurrencer les marques elles-mêmes… Ainsi Psychologie Magazine et Metro ont-ils lancé la « Journée de la gentillesse » tous les 13 novembre, Wired ouvre chaque année en décembre un magasin éphémère à Manhattan (présent aussi en ligne) et le National Geographic a craqué pour une boutique en ligne.

Reste que pour Nicolas Bordas de TBWA, « les ‘médiamarques ’ ont moins besoin des médias achetés que les ‘ marquesmédia ’ n’ont besoin des marques commerciales pour assurer leur pérennité. Ces dernières sont en position de force. Les médias qui peuvent se passer de la publicité se comptent sur les doigts d’une seule main dans chaque pays (en France, Le Canard Enchaîné ou Mediapart). Pire, le passage d’un modèle économique reposant massivement sur la pub offline à un modèle économique qui doit s’appuyer de plus en plus sur la pub online est destructeur de valeur pour la plupart des médias. Ceux-ci disposent souvent de moins de ressources, en période de crise, pour assurer une rédaction qui doit produire des contenus offline, mais aussi online. Voilà pourquoi les médias traditionnels tentent de compenser en proposant leurs services aux marques dont ils aimeraient produire les contenus, au risque de brouiller la séparation nécessaire entre rédactionnel et publicité. »

Et d’ajouter : « Dans ce nouveau contexte, les médias, pour sécuriser leurs revenus, vont devoir apprendre à composer avec les marques devenues médias, en négociant d’égal à égal. Les plus puissantes devront progressivement apprendre à monétiser leur espace et leur audience dans leur négociation avec les médias. Prenons une illustration concrète : avec le développement de la social TV, on peut imaginer qu’une chaîne qui veut augmenter l’audience d’une émission (pour vendre plus cher ses écrans publicitaires), passe un accord avec une marque puissante qui s’engage à faire la promotion de l’émission en question vis-à-vis de ses millions de clients. Nous sommes bien alors dans le cas d’un win-win : la marque monétise son fichier clients et paie son espace moins cher. La chaîne augmente son audience et peut faire payer l’espace plus cher à ses autres clients. Le nouveau système média créé par les marques peut donc s’avérer créateur de valeur pour les médias. Mais il passe par une révolution culturelle et une totale transformation des relations entre les marques et les médias (ainsi que des intermédiaires qui gèrent leur relation). Dans un monde où tout le monde est média, les médias traditionnels n’ont pas d’autre choix que de se réinventer. »



Tumblr, un outil complémentaire pour votre blog

Tumblr est un nouvel allié très avant-gardiste dans une stratégie de social marketing. Est-ce un blog ? Un réseau social ? Probablement un peu des deux mais, surtout, un complément idéal au blog traditionnel.

Tumblr est une plateforme de publication de contenu à vocation sociale qui figure dans le Top 15 des sites les plus visités aux Etats-Unis. Le réseau permet de partager n’importe quel type de contenu de manière rapide et efficace, sans effort (citations, photos, articles, musique, vidéos).

Une fois le Tumblr créé, vous pouvez y relier le nom de domaine de votre entreprise (blog.monentreprise.be). Cette option est gratuite. Des thèmes permettent de personnaliser l’apparence du Tumblr pour qu’il s’adapte au look and feel du site web de la société. Certains sont gratuits, d’autres payants.

Comme Tumblr est également un réseau social, vous avez la possibilité de suivre d’autres blogs liés aux mêmes thématiques que le vôtre.Vous pouvez également proposer aux lecteurs de vous suivre et de participer à l’élaboration du contenu. Une option de re-blog (reprendre des articles d’autres sites grâce à la syndication de contenu) accélère la viralité des contenus que vous publiez.

Cet aspect social vous oblige à une certaine régularité pour maintenir l’intérêt de vos followers pour votre entreprise. Tumblr est avant tout une manière de rester en contact avec vos clients et fans, à l’image d’une page Facebook. Reste à savoir s’il vaut mieux opter pour un Tumblr, un blog ou les deux. Le contenu d’un Tumblr est plus visuel qu’un blog d’entreprise classique.
Ces deux formes de blog peuvent d’ailleurs être entièrement complémentaires
 : d’une part un blog pour poster le contenu « corporate » (communiqués de presse, études) et d’autre part un Tumblr pour activer votre marque auprès du public.


Le content marketing, priorité des marketeurs


Le content marketing fait partie des priorités absolues des spécialistes marketing selon l’étude Econsultancy réalisée en collaboration avec Adobe. Cette stratégie permet aux marques de développer leur notoriété et de créer un lien émotionnel avec les consommateurs.


7 conseils pour choisir son agence de Content Marketing

Externaliser la production de contenu est un des défis imposés aux marketers. Trouver la bonne agence ne devrait plus être un chemin de croix en suivant ces 7 principes simples pour ne plus jamais devoir réfléchir soi-même à son prochain post !


Petit cours de copywriting

Stephen King disait : « Pour devenir écrivain, il faut lire beaucoup et écrire beaucoup. » L’art du copywriting ne déroge pas à cette « règle ». Car oui, le copywriting s’apprend. Voici un cours, en accéléré, histoire de démarrer sur de bonnes bases.


Ne mettez pas la pression sur vos clients

Le marketing de contenu est le meilleur moyen de communiquer avec des clients potentiels ou existants sans leur donner l’impression de leur délivrer un argumentaire de vente. Mais il y a encore au moins quatre autres avantages à communiquer par le contenu…


Gérer les contenus ou le fait d’y accéder ?

Auparavant, il était simple de lier le droit d’utiliser un contenu avec le support sur lequel il était proposé. Mais le développement des plateformes de cloud et autres technologies d’interconnexion de contenus a tout changé. La clef du business de demain se situerait donc dans l’entitelment, la gestion du droit d’accéder à un contenu. En voici les4 raisons.


Quand les marques s’expriment…

« Et ma marque dans tout ça ? », c’est le titre d’une étude réalisée fin février par Yahoo! France sur la perception qu’ont les consommateurs des contenus proposés par les marques. Parmi les résultats : près de 80 % des internautes apprécient l’idée qu’une marque propose du contenu.

NewsMaster

Partenaire privilégié de vos stratégies de Content Marketing, NewsMaster crée un lien durable entre l’entreprise et ses publics.

Quel que soit le support de communication, NewsMaster propose des solutions et des contenus rédactionnels qui intègrent les préoccupations des lecteurs et valorisent ainsi l’entreprise auprès d’eux.

Twitter

"Rossel Advertising renforce son expertise en Content Marketing grâce à NewsMaster ! http://t.co/bHqxnNc2jL"
"Etude Forrester : le contenu de marque, avenir du marketing digital http://t.co/QPLwQJKaTA"
"Content Marketing in the UK: 2013 Benchmarks, Budgets, and Trends http://t.co/04gwXs0j5T"

Contactez-nous !

NewsMaster dpt
152 Chée de Waterloo,
1640 Rhode St Genèse

NewsMaster – Publishing Dept.of
Solution 3.0 sprl

Rue du Cerisier, 29
1490 Court St Etienne

Newsletter
Découvrez notre dernière newsletter et abonnez-vous

Scroll to top