NL - FR

Invent

Marketing - NewsMaster

Le livre blanc en question et en pratique


La formule est éprouvée, mais le vent actuel de l’Inbound Marketing donne un second souffle au livre-blanc. 

Face à cette émergence de consommateurs toujours plus exigeants, informés et critiques, le livre- blanc est non seulement une réponse, mais il devient de facto un chaînon immanquable dans votre stratégie de contenu Web.

Un triple but !

La rédaction et la mise à disposition d’un livre-blanc poursuit clairement trois objectifs marketing :

1. Afficher et démontrer votre expertise
2. Générer des leads
3. Acquérir de nouveaux clients

L’ouvrage s’adresse donc à un public tantôt averti, tantôt novice sur le sujet que vous abordez. Dans tous les cas, il vise des prospects susceptibles de se convertir aux services et/ou produits que vous proposez.

Les bonnes pratiques éditoriales

Sans nul doute, la rédaction d’un livre-blanc est un exercice relativement ardu et subtil à la fois. Tant dans la tonalité qu’à travers la mise en page, ce document de référence doit apparaître objectif, pertinent et  nuancé pour être d’autant plus persuasif. Vous devez donc trouver le meilleur équilibre entre neutralité, publicité et brièveté. Voici quelques pistes :

L’édition

  • Un édito ; pour présenter la thématique et votre légitimité à l’aborder.
  • Des titres accrocheurs ; vos lecteurs doivent comprendre l’intérêt de télécharger et consulter votre livre.
  • Une structure ; par souci de cohérence et de lisibilité à l’égard de vos prospects.
  • Des chiffres ; montrez que vous êtes au fait des dernières tendances de votre secteur, sans en omettre les sources bien évidemment.
  • Des références concrètes ; avis d’experts, commentaires clients, études de cas, témoignages,  et citations doivent corroborer votre propos.
  • Des illustrations ; pour simplifier la compréhension de notions plus complexes, car une image vaudra toujours mieux qu’un long discours.
  • Un résumé ; vous pouvez rappeler sous la forme d’une conclusion les infos essentielles à retenir.
  • Enfin, parce que les livres-blancs circulent, n’oubliez pas de présenter votre entreprise ou, au moins, d’en mentionner les coordonnées.

La diffusion

Deux cas de figure pour deux approches différentes existent. Soit vous cherchez à consolider votre e-réputation, et vous mettez alors votre livre-blanc à disposition sur votre site Web, via les réseaux sociaux ou encore votre newsletter.

Soit votre projet est purement commercial, et mieux vaut dans ce cas, proposer votre livre-blanc en téléchargement depuis un formulaire de contact, ceci pour capter un maximum d’informations sur vos prospects.

Pérennité et durabilité

Et ce n’est pas tout, puisque la création et la diffusion d’un livre-blanc s’inscrivent directement dans une stratégie d’Inbound Marketing, vos actions de conversion et de fidélisation doivent elles aussi se murer autour d’un programme de relance et de suivi de vos contacts.

Découvrez les livres-blancs réalisés par NewsMaster pour PhotoGalerie sur http://blog.photogalerie.com/livre-blanc


Et soudain, le design se fit « responsive »

S’adapter en temps réel… Avec le responsive design, les marques se dotent de « super pouvoirs » pour être prêtes à surgir au moment opportun pour l’utilisateur, construisant ainsi une relation client en continu à moindre coût.

Dans le nouvel environnement mobile, rien ne reste très longtemps à la même place. Et cela bouleverse aussi… le marketing. Car quand les supports ne cessent de changer, comment conçoit-on des messages et des sites ergonomiques pour toutes les plateformes, tous les supports ?

La réponse : grâce au responsive design. Le sujet est aujourd’hui sur toutes les lèvres. Tous les marketeurs veulent du responsive design. Le concept n’est pourtant pas nouveau. Alors, phénomène de mode ? Plutôt une évolution incontournable de l’Internet. Car pour surfer, aujourd’hui, on utilise plus souvent son smartphone ou sa tablette que son PC, ou les deux en parallèle.

Le responsive design permet d’adapter un site web, même existant, à tous les types de terminaux et systèmes d’exploitation en jouant uniquement sur les feuilles de style (textes, images et polices). Avec ce mode de conception très flexible, le site est développé une seule fois, ce qui permet la mutualisation des coûts. Il s’adapte ensuite automatiquement, en termes de présentation des contenus et de fonctionnalités, au terminal utilisé (TV connectée, ordi 24 pouces, smartphone, tablette, etc.). Une solution qui améliore les taux de retour des campagnes d’e-mailing, par exemple. Car un client qui se connecte sur un site mobile ergonomique et dont la lecture n’est pas entravée est enclin à y rester plus longtemps.

Au-delà de l’aspect financier, le responsive design a pour avantage d’utiliser de manière massive des éléments favorables au référencement naturel, assure le site Webmarketing & Com. En effet, le responsive design peut tout à fait prendre en compte toutes les problématiques du SEO pour permettre aux marques d’être visibles et compétitives sur les moteurs de recherche.


Négliger le storytelling ? N’y pensez même plus !

A force de répéter au consommateur qu’il dispose des outils pour réagir à tous les contenus publiés par la marque, celui-ci ne se fait plus prier ! Il est donc crucial de l’impliquer dans la création et la diffusion des contenus proposés par les marques. Le storytelling prend une nouvelle dimension et raconter des histoires impose de tenir compte de nouvelles règles

  1. La marque donne la première impulsion dans le cadre d’une communication construite avec ses partenaires (agences, relais marketing, blogueurs associés).
  2. La marque suit l’impact généré par sa communication auprès de ses différents auditoires et analyse les contenus repris, modifiés, parodiés, discutés… pour en sortir les idées innovantes.
  3. La marque alimente et répond, intervient dans les discussions quand cela s’avère nécessaire.
  4. La marque apporte du sens et de la valeur dans le quotidien des consommateurs (que ce soit par le divertissement, les rires, le rêve, des conseils pratiques ou encore l’étonnement).
  5. Le storytelling incarne ainsi la marque, fait sentir ce qu’elle a d’unique, donne envie de l’acheter, de la partager.

Le lancement par Disney de son outil de storytelling OMD (Oh, My Disney) est à ce titre exemplaire. OMD, nourri entre deux et huit fois par jour, propose des articles conçus pour être lus, appréciés et partagés rapidement, comme « 15 rappels pour vous dire que vous êtes important ! ». Le storytelling fonctionne parce que Disney renvoie vers des images, des histoires et des citations connues de tous mais aussi parce que la marque ne se contente pas de promouvoir ses produits : elle crée véritablement de nouveaux contenus, adaptés à ses canaux de communication et ses publics. Cet article de Post Advertising vous l’explique en détails.

Un constat qui nous rappelle les prédictions faites par Coca-Cola en 2011 sur l’avenir du contenu et leurs visées concernant le storytelling. On a peut-être oublié que l’objectif principal du Content 2020 Project de Coca-Cola était, et reste, de doubler la taille de leurs activités dans moins de huit ans ! Cette interview avec son créateur, Jonathan Mildenhall, Chief Storyteller de Coca-Cola, devrait achever de vous convaincre.


Le marketing des petites entreprises

Faire jeu égal avec les grandes organisations n’est plus impossible pour une PME ou une start-up. Et ce grâce aux ficelles du marketing. Que celui-ci soit en ligne ou « traditionnel ». Voici quelques conseils spécialement dédiés aux petites structures.


Faut-il croire en Google + ?

Moins de six mois après la naissance chahutée du réseau social de Google, voici un plaidoyer pour ne pas abandonner l’enfant, « même s’il est né avant-terme », précise l’auteur de ce post ! D’ailleurs convaincu qu’en devenant OG+ (Original Google+), vous pourriez découvrir une arme marketing secrète avant tout le monde.
Lire l’article


Le guide pour tweeter business

De l’ouverture d’un compte jusqu’à la gestion de ses suiveurs, ce guide très complet aborde toutes les étapes pour utiliser Twitter comme un vrai outil de marketing et de communication. On retiendra également l’excellent résumé en 10 points qui conclut le guide.
Lire l’article

NewsMaster

Partenaire privilégié de vos stratégies de Content Marketing, NewsMaster crée un lien durable entre l’entreprise et ses publics.

Quel que soit le support de communication, NewsMaster propose des solutions et des contenus rédactionnels qui intègrent les préoccupations des lecteurs et valorisent ainsi l’entreprise auprès d’eux.

Twitter

"Rossel Advertising renforce son expertise en Content Marketing grâce à NewsMaster ! http://t.co/bHqxnNc2jL"
"Etude Forrester : le contenu de marque, avenir du marketing digital http://t.co/QPLwQJKaTA"
"Content Marketing in the UK: 2013 Benchmarks, Budgets, and Trends http://t.co/04gwXs0j5T"

Contactez-nous !

NewsMaster dpt
152 Chée de Waterloo,
1640 Rhode St Genèse

NewsMaster – Publishing Dept.of
Solution 3.0 sprl

Rue du Cerisier, 29
1490 Court St Etienne

Newsletter
Découvrez notre dernière newsletter et abonnez-vous

Scroll to top