NL - FR

Invent

Twitter - NewsMaster

L’e-mail, ça fonctionne ! Plus que Facebook et Twitter réunis…

Le e-marketing aussi a ses effets de mode. De l’e-mail marketing en passant par le trigger et les médias sociaux, les stratégies apparaissent plus vite qu’on ne les implante. Et l’on a parfois tendance à (trop) vite jeter la « vieille » technique au profit de la nouvelle.

Ces derniers mois, les marques se sont littéralement jetées sur les réseaux sociaux. Elles y ont développé leur marketing à grand frais pour finalement des résultats décevants. Et la diminution croissante de la portée organique des posts facebook ne va rien arranger.
On vous en a déjà longuement parlé.

Cet engouement les a parfois détournés de l’e-mail marketing (l’e-mail a décliné de 20 % entre 2008 et 2012). A tort selon une étude menée par Mc Kinsey. En effet, l’e-mail serait 40 fois plus efficace que Facebook et Twitter réunis pour acquérir des clients ! Quant à la valeur moyenne des commandes, elle serait également supérieure de 17 % via l’e-mail.

Pour Mc Kinsey, pas question de jeter les médias sociaux au profit des seules campagnes d’e-mail marketing pour la cause. Mais les marques devraient revoir leur politique en matière d’e-mail marketing. D’autant que celui-ci a encore d’autres avantages :

> une grande possibilité de segmentation ;

> des résultats mesurables en temps réel ;

> un coût peu élevé ;

> une conception simple ;

> des possibilités de ventes immédiates (voire répétées) ;

> une fidélisation sur le long terme ;

> il est adapté tant au B2C qu’au B2B ;

> etc.

Bref, évitez d’enterrer trop vite une technique au profit d’une autre et gardez à l’esprit qu’en marketing aussi, être fashion addict n’est pas toujours la meilleure façon de se démarquer.


A peine arrivés sur Twitter, les patrons sommés de partir ?

Après les avoir encouragés à peaufiner leur « personal branding » sur les réseaux sociaux, après les avoir convaincus qu’un « social CEO » améliore l’image de la marque qu’il représente, après que les patrons aient finalement cédé et créé leur compte Twitter (pour un certain nombre), voilà que leurs responsables com’ et marketing leur conseillent de faire marche arrière…

La nouvelle est tombée ce 7 avril : Serge Papin, président de la coopérative française Système U et patron très actif sur Twitter depuis 2012 arrête de gazouiller. Le compte @LaCooperativeU prend le relai. Celui de Papin a définitivement été fermé.

La raison ? « Le message y est beaucoup trop personnalisé », regrette Thierry Desouches, le responsable des relations extérieures de Système U, aux « Echos ». « Il y aura d’autres patrons de Système U après Serge Papin, il ne peut pas autant incarner le groupement à lui tout seul. » Voilà bien un argument qui va à l’encontre de toutes les théories de e-marketing que l’on nous a assenées depuis deux ans. Fini donc de « personnaliser », on « corporatise » (de nouveau).

Pourtant, en 2012, une étude menée par Weber Shandwick et KRC Reasearch estimait que 49 % de la réputation d’une entreprise dépend de celle de son CEO d’où l’importance pour celui-ci de développer son personal branding. Et quoi de mieux que les médias sociaux pour cela ? Car bien sûr, lorsqu’une personne vit numériquement, on a l’impression de mieux la connaître, on fait davantage appel à elle et à son entreprise. Cela encourage même les employés à innover selon un rapport d’Havas Media, publié aussi en 2012, case studies à l’appui.

Les patrons y ont cru. Ils ont fini par se lancer. Malgré la peur de faire des erreurs. Qui sur Twitter se paient cash. En France, un compte Twitter s’est même spécialisé dans la compilation de patrons qui tweetent : @tweetbosses. L’un de ses instigateurs, Nicolas Bordas, déclarait d’ailleurs au « Figaro » en 2013 que la frilosité des patrons vis-à-vis de Twitter serait balayée dans les années à venir. Les conseillers com’ et marketing sembleraient en avoir décidé autrement…


Twitter pour les PME et TPE

Jusqu’ici, la plateforme publicitaire de Twitter était réservée aux grandes marques. Aujourd’hui, elle a été adaptée pour les petites entreprises, histoire de leur permettre, à elles aussi, de promouvoir leur activité via le réseau social. Explications et mode d’emploi en vidéo.


Le virage réussi de KLM

Un million de fans sur Facebook, 230.000 followers sur Twitter, un blog de contenu très suivi et des services développés pour et via les médias sociaux, la compagnie aérienne a su prendre le virage social. Mashable fait le point sur sa stratégie.


Panorama 2012 des médias sociaux

Les médias sociaux forment un écosystème mouvant et dense où les acteurs vivent en symbiose. En 2012, autour des trois acteurs principaux – Facebook, Twitter et Google+ – se greffent d’autres réseaux regroupés en six familles d’usages : publication, partage, jeu, rencontre, achat et localisation. Résumé en image.


Du contenu, même là où on ne l’attend pas !

Pinterest, le nouveau réseau social qui buzze, aurait tous les défauts : « blog lifestyle du pauvre » ou « phénomène marginal ». Pourtant, cette idée simplissime qui permet d’épingler des photos sur votre profil et de les regrouper par thème affiche un taux de viralité imbattable : 80% des photos publiées sont réépinglées par d’autres membres qui passent en moyenne 72 minutes sur le site (contre 45 sur facebook).

Le véritable atout de Pinterest est de donner du poids à l’image et d’offrir une visibilité permanente à ces contenus. On est bien loin des murs de facebook ou de la frénésie de Twitter qui font disparaître vos photos aussi vite qu’elles ne sont apparues. Et, preuve que le Content Marketing se cache parfois là où on ne l’attend pas, plusieurs entreprises testent d’ores et déjà l’impact de Pinterest sur leur discours social.

C’est le cas de Ideeli.com (vente privée de prêt-à-porter) dont les followers de la page Pinterest ont permis à la fréquentation du site de grimper de 446 % et multiplié les ventes par cinq dès les premiers jours de présence. En plus de la mise en évidence de ses produits, la marque a engagé un véritable dialogue avec ceux qui la suivent, commentant les recettes de cuisine des unes ou ajoutant un petit cœur à toute bonne nouvelle photographique postée sur le réseau par les autres ! Un must que la marque peut encore se permettre en n’ayant pas encore atteint les 1.000 followers mais ses responsables annoncent ne pas rechercher le volume mais capitaliser sur ce panel pour mieux comprendre ses attentes.

Pinterest ouvre une nouvelle voie à la valorisation des contenus, au storytelling photographique. Un contenu vrai et à très haute valeur ajoutée pour les prospects comme pour les clients. A l’image de General Electric qui publie des GIFs animés de ses ateliers de construction, From the Factory Floor.

Un contenu rassurant également pour des donateurs comme l’a compris l’UNICEF qui clarifie ses missions par la mise en évidence des ses ambassadeurs, le rappel en images des droits de l’enfant ou les situations d’urgence du moment.

Du contenu, toujours du contenu, même là où on ne l’attend pas !


L’assistance client se téléporte sur Twitter

Outre publier des actualités et organiser des concours, les plateformes sociales, et surtout Twitter, ressemblent de plus en plus à des services clientèle nouvelle génération. Profitez de 11 conseils pour que cette activité nouvelle ne se transforme pas en cauchemar.


B2B et médias sociaux, un duo gagnant

Les entreprises B2B restent frileuses lorsqu’il s’agit d’exploiter le potentiel des réseaux sociaux.
Pourtant, ils sont de bons supports. Voici concrètement comment tirer parti de YouTube,
Twitter, SlideShare et LinkedIn dans un contexte B2B.


La mutation de la recherche sur le Net

Le paysage de la recherche sur Internet est clairement en train de basculer sous nos yeux. Le Web devient plus social chaque jour et vos relations vous apportent de meilleures informations que les moteurs… Cet excellent article passe en revue les nouveaux outils qui démontrent que nous vivons une mutation en temps réel.

http://www.simplyzesty.com


Best Buy répond aux clients via Twitter

Chez Best Buy, on ne lésine pas sur les moyens pour satisfaire le consommateur. Au point d’impliquer plus de 2.000 employés à la gestion du compte Twitter dédié au service clientèle. Découvrez ici les raisons de ce choix et le ROI qu’en retire l’entreprise.
Lire l’article

NewsMaster

Partenaire privilégié de vos stratégies de Content Marketing, NewsMaster crée un lien durable entre l’entreprise et ses publics.

Quel que soit le support de communication, NewsMaster propose des solutions et des contenus rédactionnels qui intègrent les préoccupations des lecteurs et valorisent ainsi l’entreprise auprès d’eux.

Twitter

"Rossel Advertising renforce son expertise en Content Marketing grâce à NewsMaster ! http://t.co/bHqxnNc2jL"
"Etude Forrester : le contenu de marque, avenir du marketing digital http://t.co/QPLwQJKaTA"
"Content Marketing in the UK: 2013 Benchmarks, Budgets, and Trends http://t.co/04gwXs0j5T"

Contactez-nous !

NewsMaster dpt
159 Drève Richelle
1410 Waterloo

NewsMaster – Publishing Dept.of
Solution 3.0 sprl

Rue du Cerisier, 29
1490 Court St Etienne

Newsletter
Découvrez notre dernière newsletter et abonnez-vous

Scroll to top