La puissance de l’infographie dans votre marketing de contenu

L’image représente 90 % de l’information transmise au cerveau et plus de 65 % des individus ont une mémoire visuelle. Rien d’étonnant à la popularité grandissante de l’infographie en content marketing !

Qu’est-ce qu’une
infographie ?

L’infographie (“infographic” en anglais) est un format de communication visuelle héritée de la presse écrite et… popularisée par le web. Dans les faits, il s’agit d’une représentation visuelle de l’information et des données faisant usage de chiffres, d’images, de dessins, de diagrammes et de courts textes.

Le support permet de présenter au lecteur des données souvent complexes de manière claire et illustrée, grâce à un aspect fondamentalement visuel, capable de rendre l’information à la fois attrayante et synthétique.

Fréquemment utilisée dans les rapports et les manuels, elle s’impose désormais dans la communication digitale, où elle présente l’avantage de rendre le contenu plus dynamique et plus rapide à appréhender. Elle simplifie ainsi la compréhension et favorise la mémorisation de la communication chez le lecteur.

Infographie : pour quoi faire ?

L’heure n’est plus à la communication pointue et savante, mais à la simplification du message. L’usage d’infographies de contenu, facilement mémorisables, va permettre à une entreprise de se démarquer de la concurrence.

Réfléchie et réussie, l’infographie, qu’elle soit B2C ou B2B, peut rapidement gagner en viralité: elle est en effet fondamentalement conçue pour être partagée sur des réseaux sociaux à textes réduits et à forte identité visuelle (comme LinkedIn, Twitter et Instagram). Isolée, l’infographie pourra également être reproduite dans d’autres outils et sur d’autres supports de communication, parmi lesquels des articles de presse, qui en restent friands.

Comment réussir une bonne infographie

La qualité de l’infographiste est prépondérante. Il faut en effet une compréhension parfaite du contenu à traduire en images pour réussir sa traduction visuelle.

Ici, l’imagination créative est la clé : les données doivent être représentées de manière graphique, à l’aide de dessins, d’icônes, de schémas et de tableaux. Le texte doit être réduit à sa plus simple expression.

Quelques règles à suivre :

  1. Définir un titre percutant, agissant comme un message principal, autour duquel sont articulés les éléments de l’infographie de contenu;
  1. Simplifier la mise en page pour qu’elle reste toujours conviviale, grâce à des repères visuels permettant de comprendre et de catégoriser les informations. Jamais il ne faut présenter des visuels surchargés;
  2. Soigner la mise en forme en sélectionnant minutieusement les données mises en avant. Toujours ici aller à l’essentiel pour rester à la fois impressionnant et mémorisable;
  3. Adopter une hiérarchie claire dans les données présentées. Ici, l’usage des tailles ou de couleurs peut être indiqué, afin que les informations les plus importantes soient visibles au premier regard.

La phrase de Milton Glaser ne se dément pas : “Il y a trois réponses possibles à une pièce de design. Oui, non et wow ! Wow est la réaction que vous devez rechercher.” Une infographie réussie se lit comme une bonne histoire et raconte efficacement le récit des données propres à une marque et/ou à son marché.

Leave a comment

Member of the Rossel Group